Prochaine édition, du 11 au 15 août 2021 à Saint-Agrève – Ardèche 07

Ces cinq jours de fête, associés à la beauté sauvage des hauts plateaux ardéchois, constituent en Europe un événement d’exception, un rendez-vous privilégié pour tous les amateurs d’espaces majestueux, d’émotions fortes, de beaux chevaux, et de cette convivialité inégalable qui nous vient de l’Ouest américain. Le succès de la manifestation, en réunissant les amateurs de ce style “stampede” par milliers, a fait d’Équiblues une date anniversaire, un rendez-vous immanquable pour tous les « westerners ». Équiblues grandit chaque année un peu plus, mais l’ambiance de fête dans laquelle se succèdent spectacles et animations est restée similaire à celle des premières éditions.
Équiblues 2021, 24ème du nom, durera 5 jours, du 11 au 15 août. Début des concerts de country-music le mercredi 11, puis jeudi 12, vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15. Vendredi 13, samedi 14 compétitions de Rodéo, grande finale le dimanche 15. Le concours d’équitation western se déroulera sur les 2 carrières du mercredi 11 au dimanche 15 août…

Télécharger le flyer 

Equiblues : la 24ème édition aura lieu en 2021 

COMMUNIQUE : Equiblues concentre ses efforts sur la construction de son saloon « Le Red Fox » en 2020

Après plusieurs années de croissance et une renommée grandissante, la fréquentation du festival Equiblues a commencé à se stabiliser à un niveau où allier renouvellement, convivialité et respect des contraintes administratives devient un exercice périlleux. La 23ème édition, suivie d’une pause d’un an, en fut la parfaite illustration.

Philippe Lafont, le fondateur et Président d’honneur du festival Equiblues, l’avait pressenti et avait eu l’intuition selon laquelle l’association devait se doter d’une infrastructure pérenne dans le temps. Les enjeux étaient multiples : simplifier l’organisation logistique du montage/démontage, proposer des missions plus gratifiantes et moins chronophages aux bénévoles, renouveler les animations proposées par l’association et favoriser l’attractivité de la région sur une période moins restreinte dans l’année. Risqué sur le court-terme mais essentiel sur le long-terme, ce projet de saloon datant de 2011 a pu voir le jour grâce au soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes annoncé par son Président Laurent Wauquiez en août 2016.

La motivation regagne désormais les rangs avec plus de mille personnes abonnées à la page Facebook du Red Fox. Le chantier avance. Néanmoins, depuis le démarrage des travaux en avril 2019, l’engagement bénévole constaté est moindre qu’attendu dans les premières hypothèses. Par conséquent, la construction reposant principalement sur les seules épaules de Philippe Lafont, le chantier s’étendra sur une période plus longue et difficilement estimable. L’ouverture ne pourra donc pas avoir lieu avant l’automne 2020, même si l’hiver se révèle aussi clément que le précédent.

Ne pouvant mener de front le chantier de construction, l’organisation et le renouvellement du festival, le Conseil d’Administration de l’association Equiblues a pris la difficile décision de reporter d’un an encore la 24ème édition.
Plusieurs rendez-vous sont pris au sein de l’association en 2020 afin d’organiser le retour serein, renouvelé et sécurisé d’Equiblues. Les futures dates seront annoncées au cours du printemps 2020 sur le site et la page Facebook de l’association !

Les dates clés du Saloon Le Red Fox – Le Steakhouse Saloon & Dance Hall d’Equiblues :
2018 : Etudes préalables à la construction et début des travaux de terrassement en avril
2017 : Dépôt du permis de construire
2016 : Annonce du soutien de la région par Laurent Wauquiez
2011 : Dépôt du premier permis de construire, coupe du bois et premier plan du saloon

AfficheProvisoire4web

RodéoCountry musicEquitation westernVillage westernFréquentationCommunication

Chevaux et taureaux en vedette

Unique à ce jour à avoir lieu de façon régulière dans notre pays depuis 1998, le rodéo de Saint-Agrève est l’œuvre de professionnels, les meilleurs d’Europe, et attire connaisseurs et amateurs par milliers. Chaque année plus hauts et larges, les gradins entourant la grande carrière s’avèrent malgré cela invariablement trop exigus. Une sorte de flux magique électrise le public qui trépigne de bonheur devant les montes audacieuses et les vols planés spectaculaires. Les broncos et les bulls sont les héros du spectacle, bien sûr, mais les cowgirls et les cowboys ne sont pas en reste qui s’affrontent amicalement au cours d’intermèdes westerns dont certains requièrent la participation de l’assistance. Aucun temps mort, pony express, voltige, clowns, pom pom girls, cowboy mounted shooting,… s’intercalent entre les séries de montes et se succèdent sur un rythme soutenu.


Concerts et ambiance inoubliables

Vicky Layne, Sarah Jory, Rosie & The Rebels, Tony Lewis, Eddie & Ninie, Rosie Flores, Phil Edwards, Joni Harms, Foster Martin Band, Gas Oil, The Road Riders, Jacob Lyda, Stop the Truck, Michael Ballew, Yann Matis, The Ranchhands, Pauline Reese, Heather Myles, Marco Di Maggio, Irene Kelley, Wylie and the Wild West, The Hawkins, Carlton Moody, Wayne Law, Tracie Lynn, Rodney Hayden, Izak and West, Hal Ketchum, Asleep a the Wheel, Roger Wallace, The Doo Wah Riders, Leah Durelle, Patrick Glenn, David Lee Murphy, Brandon Jenkins, Corb Lund Band, Mike Bella, Billy Yates, Randy Archer, The Weary Boys, Jace Everett, Jay Teter, Rivers Rutherford, Todd Fritsch, Texana Band, Memphis Rockabilly Band, Eric Neznik, Rick Trevino, Luke Olson, George Canyon, Hayden Thompson, Ricky Norton, Lionel Wendling, Granger Smith, Sunny Sweeney, Pat Waters, Scott Shipley, Doug Moreland, Gary P Nunn, Carrie Rucker, Freddy Powers, Mark Mc Kinney, Brian McComas, Maren Morris, Kacey Musgraves, Shannon Lawson, Kevin Fowler, Randy Thompson, Swamp Rat, , Joanna Smith, Jason Meadows, Zane Lewis, Peter Myles, Jackson Taylor, Patty Loveless, Marie Dazzler, Mr Jay, Kitty, Daisy & Lewis, Guns, Girls & Glory, Ruby Jane Smith, Dale Watson, Danielle Peck, James Lann, Junior Brown, Powder Mill, Casey Lee Smith, Modern Earl, The Doo Wah Riders, James Dupré, John D Hale, Her and Kings County, Bart Crow, House of Wills, Joey & Rory, Amanda Cevallos, Brennen Leigh, Dean Brody, Jason McCoy, Gabe Garcia, Steff Nevers, Jim Lauderdale, JP Harris, Mary  Sarah, Tommy Ash, Kevin Moon, Rachele Lynae, Wylie and the Wild West, Sonny Throckmorton, Rob Ryan, Stop the Truck, Jon Wolfe, Breaking Southwest, Matt Caldwell, Jody Booth, Josh Ward, Coley McCabe, Sam Platts, Thom Shepherd, Jack Grelle, Subway Cowboys, Chad Ware, Junior Gordon, Carson McHone, Josh Grider, Dean Brody, Stacie Collins, Suzette Lawrence, Paul Bogart, The Last Bandoleros, Tim Hicks, Kristyn Harris, High Plains Jamboree, Buddy Jewell, Randall King, Leslie Tom, Luke Bell, Michael Peterson, Billy Mata, Buck Ford, Jeremy Pinnell, Drew Fish, davis Thibaud, The Munsick Boys, Doug Atkins, The Big Jamboree …

Tous ces noms font rêver les passionnés des musiques typiques américaines. Parmi bien d’autres, ils ont enflammé le public des concerts nocturnes qui transforment, l’espace d’un week-end, Saint Agrève en capitale européenne de la country music. Sous l’immense chapiteau d’Équiblues, l’acoustique est idéale, personne ne perd la moindre note des récitals; pas même les danseurs qui se pressent en lignes compactes et rectilignes sur la vaste piste faisant face à l’orchestre. Sans que l’on puisse vraiment expliquer pourquoi, une communion palpable unit musiciens et public, c’est un des effets de l’alchimie dont Équiblues conserve la recette secrètement cachée.

Concours amateur 100 % plaisir

L’équitation western a ceci de particulier : elle préconise de contrôler sa monture en excluant, pour y parvenir, tout acte coercitif envers l’animal. Les résultats obtenus sont étonnants, et la pratique des disciplines équestres américaines reste une activité avant tout ludique. De plus, le fait de ne pas soumettre son cheval à une pression excessive, développe chez ce dernier un penchant naturel pour l’homme avec lequel il s’entend finalement très bien. Le concours commence le mercredi et se prolonge jusqu’au mardi avec les épreuves de vitesse, barrel racing, pole bending, les épreuves de bétail, de maniabilité… Plus de 200 cavaliers de tous âges, de tous niveaux et spécialisations équestres, défient tour à tour le chronomètre et la perfection des figures imposées dans une ambiance survoltée et sympathique.

Rendez-vous des connaisseurs

Pour diffuser ces articles, souvent rares et précieux, qui sont le signe de ralliement de tous les sympathisants à son mode de vie, le monde western a ses boutiques. Disséminés dans tout l’hexagone, ces magasins spécialisés sont pour la plupart très bien achalandés et proposent des produits de première qualité importés des États-Unis. Articles manufacturés ou issus des artisanats américains, ou encore pièces de collection ou antiquités collectées par de fins connaisseurs, les stocks de ces boutiques se rendent à toutes les bonnes manifestations westerns françaises afin d’offrir ce qui se trouve de mieux en la matière dans notre pays. Équiblues reçoit plus de 80 de ces commerces qui, une fois organisés en village d’exposants, donnent au site un air de stampede digne des plus grandes réunions de l’Ouest américain.

Affluence et bonne humeur

Se déroulant au cœur des paysages magnifiques des hauts plateaux de l’Ardèche, recouverts de forêts profondes et sillonnés de torrents impétueux, au-dessus desquels le bleu du ciel semble immuable, la manifestation ne rencontre, en Europe, aucune concurrence sur le plan de l’attrait touristique. L’environnement des routes qui mènent à Saint-Agrève procure un tel ravissement que, contrairement à la corvée qui préside aux habituels ralliements de festivals, se rendre à Équiblues est un pur bonheur. Les cinq jours de fête western se sont associés à la beauté sauvage de la région pour produire un événement d’exception, un lieu privilégié de loisir familial où animaux et musique country sont rois. Cette immersion dans une culture qui fait rêver petits et grands, ces six jours au grand air à partager l’espace avec le cheval omniprésent constituent un dépaysement total qui attire chaque année une foule plus nombreuse.

Equiblues.com pris d’assaut

Pendant le week-end du 15 août, Saint-Agrève devient le cœur de l’Europe western : rodéo au niveau américain, concerts de grandes vedettes country, plus important concours amateur d’équitation western de France, village d’exposants unique par son atmosphère… Le succès grandissant de la manifestation attire les médias spécialisés, westerns, régionaux et nationaux, depuis la première édition en 1996 et actuellement, de plus en plus de supports, magazines, radios, télévisions… généralistes s’y intéressent. L’engouement pour Équiblues a précédé celui que connaît dans notre pays l’équitation américaine, la musique country et la Line Dance.

Equiblues 2021 et la Ligue contre le Cancer

Pendant Equiblues, la journée du samedi 14 août sera consacrée à la lutte contre le cancer. Toutes les personnes désirant manifester leur soutien à la Ligue porteront une chemise ou un T-Shirt rose ce jour là. Des urnes seront disposées sur le site d’Equiblues pour recueillir les dons des festivaliers pendant toute la durée du festival. Toutes les chemises et T-shirts roses seront vendus au profit de la Ligue. Equiblues remettra à un représentant de la ligue contre le cancer un chèque en fin de festival. Voir la vidéo.

Les commentaires sont fermés.